Communications

Nouvelles

L'exemption temporaire du Canada demeure... temporaire : L'incertitude persiste

En tant qu’allié stratégique des États-Unis, rien de moins qu’une exemption permanente et totale est requise dès que possible

Montréal, le 1ermai 2018 – L’administration américaine a annoncé aujourd'hui que l’exemption pour le Canada du tarif de 10% sur l’aluminium sera prolongée jusqu'au 1erjuin ou jusqu'à ce qu'un accord avec le gouvernement du Canada soit conclu.

"Bien que nous apprécions que le Canada continue à être exempté des tarifs, retarder l’annonce d’une exemption permanente ne fait qu’amplifier davantage l'incertitude qui pèse sur l'industrie mondiale de l'aluminium depuis quelques mois. Les États-Unis devraient faire de l'exonération permanente et totale du Canada une priorité puisque l'industrie canadienne de l'aluminium fait partie intégrante de la chaîne de valeur américaine. Nous sommes et avons toujours été un partenaire fiable qui respecte les règles du marché », a déclaré Jean Simard, président et chef de la direction de l'AAC. « En tant qu’allié stratégique des États-Unis, rien de moins qu’une exemption permanente et totale est requise dès que possible. Nous avons besoin de certitude afin que la chaîne de valeur intégrée de fabrication – que les deux pays ont aidé à construire au cours des 50 dernières années – fonctionne bien et maintienne la compétitivité de l'Amérique du Nord ».

L'industrie mondiale de l'aluminium est confrontée à des problèmes structurels depuis déjà plusieurs années, entraînant un état de surcapacité mondiale. La Chine est principalement responsable de ce déséquilibre dans le secteur de l'aluminium par ses subventions illégales, tant aux producteurs d’aluminium primaire qu’aux producteurs de produits semi-finis.

"L'administration américaine devrait concentrer ses recours strictement sur les produits primaires et semi-finis chinois, tout en renforçant ses liens avec les pays ayant une économie de marché comme le Canada. De plus, la demande croissante de métal en Amérique du Nord prohibe la mise en place de quotas qui ne feraient que perturber davantage le marché », a ajouté Jean Simard. 

L'Association de l'aluminium du Canada continuera de travailler avec les gouvernements du Québec et du Canada pour appuyer l'importance de notre contribution à l'économie américaine et poursuivra ses efforts conjoints avec ses homologues américains, européens, brésiliens, japonais et mexicains pour mettre en place un processus de dialogue transparent au G20 et au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques afin de résoudre le problème de la surcapacité mondiale.

À propos de l’Association de l’aluminium du Canada

L’Association de l’aluminium du Canada (AAC) est un organisme sans but lucratif qui représente trois producteurs d’aluminium de classe mondiale au Canada – Alcoa, Alouette et Rio Tinto – qui exploitent dix usines au Canada, dont neuf au Québec, et emploient plus de 8 000 travailleurs.

                                                             - 30 -

 

Source :

Jean Simard

Tél : 514-288-4842, poste 225