Russie

La Russie est l’un des leaders mondiaux de la production d’aluminium. En 1993, suite à l’effondrement de l’URSS, les alumineries russes furent privatisées et l’industrie traversa une période chaotique sous le contrôle de bandes criminelles. Ce n’est qu’au début du nouveau millénaire que l’industrie fut consolidée ouvrant la voie à la performance de calibre mondial.

Deuxième producteur mondial

La production d’aluminium primaire en Russie est compétitive grâce au faible coût de l’énergie hydroélectrique. La faiblesse du Rouble rend l’exportation d’autant plus intéressante.

En 2015, beaucoup d’efforts ont été faits dans cette région du monde afin de réduire les coûts ce qui a contribué à renforcer sa position à l’échelle mondiale.

Les neuf usines de production d’aluminium primaire appartiennent à un seul producteur, Rusal. L’industrie automobile russe utilise 17 % de la consommation domestique d’aluminium.


production annuelle

3 550 000 tm/an

production mondiale

6,6 %

population

146 300 000

sources d’énergie
au procédé d'électrolyse

Hydroélectricité

nombre d’usines

9

empreinte carbone

3 tm CO2e/tm Al



Données 2015 / mars 2017

Un coût d’énergie compétitif ainsi que la faiblesse de la devise favorisent la production et l’exportation d’aluminium russe.

17 % de la production domestique est utilisée dans l’industrie automobile russe.

Les enjeux

Le vieillissement rapide de la population et le déclin graduel du taux de natalité
Dépendance de l’économie aux exportations de pétrole et de gaz
Secteur énergétique hautement réglementé

L’aluminium dans le monde