Communications

News

Consultation sur les projets de règlement découlant de la Loi sur la qualité de l’environnement : l’Association de l’aluminium du Canada est satisfaite du report des délais de consultation

Montréal, le 14 février 2018 – L’Association de l’aluminium du Canada salue l’annonce faite par la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques, Madame Isabelle Melançon, de reporter le délai de consultation prévu dans la Loi. « Un tel report permettra aux différents secteurs industriels, dont celui de l’aluminium, d’évaluer sérieusement les impacts potentiels de ces projets de règlements qui régiront l’ensemble de nos opérations au cours des prochaines décennies, et de proposer le cas échant les bonifications qui s’imposent », souligne Jean Simard, président et chef de la direction de l’AAC.

Ce nouveau cadre règlementaire qui s’inscrit dans la foulée de la nouvelle Loi sur la qualité de l’environnement en est un de grande envergure, avec des milliers d’articles, et « la décision de la ministre s’inscrit donc dans une perspective de saine gouvernance afin de permettre une réelle prise en compte des préoccupations des clientèles visées », ajoute M. Simard.

À propos de l’Association de l’aluminium du Canada (www.aluminium.ca)

L’Association de l’aluminium du Canada (AAC) est un organisme à but non lucratif représentant les trois entreprises de classe mondiale productrice d’aluminium primaire qui sont : Alcoa, Aluminerie Alouette et Rio Tinto. Elles opèrent au Canada dix usines dont neuf au Québec et emploient plus de 8 000 personnes.

 

- 30 -

 

Source :

Jean Simard, président et chef de la direction

Association de l’aluminium du Canada

Back to news